Bon, j'ai déjà tué les pneus de ma voiture, faudrait pas que je "tue" également mes genoux sinon ça va devenir difficile de se déplacer !

Ce matin, j'avais rendez-vous chez le diététicien et j'ai donc décidé d'y aller à pied... Pas trop le choix, c'est vrai ! A part le fait qu'une partie du trajet n'est pas terrible, pas de trottoir, il fallait marcher sur la route en faisant attention aux voitures.... j'ai mis une demi-heure pour arriver alors que je pensais mettre beaucoup plus de temps. Malgré la légère bruine, je n'ai pas eu froid et j'ai été bien contente de pouvoir m'asseoir dix minutes avant le rendez-vous !

Le retour ? J'ai voulu couper, non pas à travers champs, mais à travers une ZA, pensant que ce serait plus agréable plutôt que de marcher en bordure de route... Seulement je n'ai pas l'habitude de traverser cette ZA, encore moins à pied et je commence à avoir l'étrange sensation de m'éloigner de mon but plutôt que de m'en rapprocher !.... Je prends un petit chemin qui devrait me mener, je pense, à la route principale sur laquelle j'espérais arriver, mais.... je ne reconnais rien, je ne sais pas où je suis ! A droite ? A gauche ? A gauche il y a le château d'eau... oui, c'est bon... en face Valdeyron matériaux, oui, ok, je vois..... je connais.... mais gauche ? Droite ? J'opte pour la droite, sans conviction, je ne sais pas où je vais... je vois un pont au fond, une bifurcation, je ne vois toujours pas où je vais atterrir, je suis en plein campagne et pas du tout vers le centre ville où je pensais aller... Bon, je vais aller jusqu'à la bifurcation, on verra bien, mais plus j'avance et moins je suis convaincue d'aller dans la bonne direction. Le pont, la bifur.... je ne sais pas quelle route c'est, je ne sais pas où je vais !
Bon, il vaut mieux revenir sur mes pas, mes genoux commencent à coincer, je ne suis pas arrivée !
Je me dirige donc à l'opposé vers le fameux château d'eau. Le château d'eau ? Valdeyron ? .... Mais bon sang, mais c'est bien sûr... c'est exactement le rond-point où je voulais arriver ! Je me retourne pour jeter un regard sur le chemin parcouru et la route derrière moi... Mais ça y est, j'y suis ! Le pont (tout neuf) allait me mener vers le village d'à côté et si j'avais pris à droite de la bifurcation, j'allais me retrouver.... à mon point de départ !!!

Oh là là, grave la souricette !!! C'est pas comme si je n'avais jamais pris cette route, je la prends presque tous les jours, mais pas à travers la ZA et là tous mes repères étaient dévariés !
Voilà comment j'ai mis une heure au retour au lieu de vingt-cinq minutes ! Je suis passée à la MJC qui était sur mon passage pour me renseigner sur des horaires d'activités sportives, mais je crois que pour aujourd'hui j'au eu mon compte ! D'ailleurs mes genoux se rebellent et n'accepteraient pas une autre demi-heure d'efforts !..... A chaque jour suffit sa peine ! ;)